Vienne

L’apogée de la culture viennoise correspond au début du xx siècle avec entre autre l’invention de la psychanalyse par Sigmund Freud , sécession viennoise et le peintre Gustave Klimt.

Sa renommée repose surtout sur sa vie musicale. Beaucoup de compositeurs vécurent ici. Le bal de l’opéra de Vienne en à certainement fait rêver plus d’une. Visiblement aujourd’hui la musique électronique tient sa place. Il paraît que l’on peut s’amuser jusqu’au bout de la nuit dans de nombreux établissements.

Il y a énormément d’églises, de galeries, de musées. Sa culture des cafés est bien réelle, il y en a partout et assez différents. Sans le faire exprès, on a bu un verre dans un café français : le café des amours ! Il nous avait paru coquet aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. On a pu feuilleter le journal Le Monde édition du week end. Tout sentait bon la France !

On a visité sous la pluie et cette capitale ne nous a pas extasiée. Il est vrai que nous avons vu tellement de jolies choses.

Publié dans Bus