Le lac Attersee

Pour rouler sur l’autoroute avec un véhicule supérieur à 3,5 T, il convient d’acheter une boxe à 75€ puis de régler 0,23 € du kilomètre. Nous faisons l’impasse et roulerons donc sur les voix secondaires.

Situé non loin de Salzbourg, le lac Attersee nous fait penser au lac d ‘Annecy avec ses montagnes qui tombent dans le lac, sa route du tour du lac très pittoresque, ses demeures de charmes ainsi que les activités de navigation. La saison n’a pas encore commencée, il est facile de circuler et de stationner.  A cette époque, la vie semble paisible ici. Le printemps arrive à petits pas.

Publié dans Bus

Linz

Nous nous sommes réveillés ce lundi 24 mars avec la neige sur les collines environnantes !

Elle est la troisième ville la plus peuplée du pays.

Adolphe Hitler fréquenta une école de la ville et poursuivi sa scolarité dans la haute Autriche. Pendant la deuxième guerre mondiale, Linz était un centre industriel majeur qui produisait des composés chimiques et de l’acier pour la machine de guerre nazie.

La nouvelle cathédrale construite entre 1862 et 1924  peut contenir 20000 places et est la plus grande église du pays ( les vitraux sont magnifiques ). Le compositeur Wolfgang Amadeus Mozard  a écrit dans sa maison la Symphonie n°36 maintenant connue sous le nom de Symphonie de Linz.

Aujourd’hui, elle est une métropole industrielle en plein développement.
De nombreuses péniches touristiques accostent, c’est plaisant de les voir naviguer.
Elle est aussi résolument tournée vers le futur. On peut admirer le Lentos galerie d’arts  modernes qui s’éclaire en bleu la nuit et sur  la rive nord du Danube, en forme de paquebot c’est le centre Ars Electronica. Nous avons passé la journée entre expos, films en 3D, expériences en labo et repas avec vue panoramique, pas de visite en français ni en anglais, on touche pas un mot d’allemand , pas toujours évident !

Publié dans Bus

Vienne

L’apogée de la culture viennoise correspond au début du xx siècle avec entre autre l’invention de la psychanalyse par Sigmund Freud , sécession viennoise et le peintre Gustave Klimt.

Sa renommée repose surtout sur sa vie musicale. Beaucoup de compositeurs vécurent ici. Le bal de l’opéra de Vienne en à certainement fait rêver plus d’une. Visiblement aujourd’hui la musique électronique tient sa place. Il paraît que l’on peut s’amuser jusqu’au bout de la nuit dans de nombreux établissements.

Il y a énormément d’églises, de galeries, de musées. Sa culture des cafés est bien réelle, il y en a partout et assez différents. Sans le faire exprès, on a bu un verre dans un café français : le café des amours ! Il nous avait paru coquet aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. On a pu feuilleter le journal Le Monde édition du week end. Tout sentait bon la France !

On a visité sous la pluie et cette capitale ne nous a pas extasiée. Il est vrai que nous avons vu tellement de jolies choses.

Publié dans Bus